Brésil : décès de Céleste Arantes, mère du légendaire Pelé à 101 ans

Celeste Arantes, mère du «Roi» Pelé, est décédée à l’âge de 101 ans, un an et demi après le triple champion du monde brésilien, ont annoncé plusieurs membres de sa famille ce vendredi.

Une centenaire sans qui l’histoire du football brésilien et mondial n’aurait pas eu la même saveur a poussé son dernier soupir. Celle que l’on surnommait Dona Celeste, Celeste Arantes, mère de l’iconique joueur de football Pelé est décédée à l’âge de 101 ans.

«Repose en paix mamie», a écrit le fils aîné de Pelé, Edinho, sur Instagram, un message illustré d’une photo de lui prenant sa grand-mère dans les bras. Une des petites-filles de la défunte, Kely Nascimento, a également publié sur le même réseau social une photo de la mère de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de tous les temps.

LES CIRCONSTANCES DU DÉCÈS N’ONT PAS ÉTÉ PRÉCISÉES PAR LA FAMILLE

Sa famille n’a pas donné de détails sur la cause du décès, ni précisé quand Celeste Arantes est morte. Selon les médias brésiliens, elle était hospitalisée depuis huit jours et est décédée ce vendredi.

Dona Celeste, comme elle était appelée au Brésil, est née en 1923 à Três Corações, ville de l’Etat de Minas Gerais (sud-est) où elle a donné naissance à l’âge de 17 ans à Edson Arantes do Nascimento, seul footballeur de l’histoire à avoir soulevé trois Coupes du monde.

error: Alert: Content selection is disabled!!