E-mobilité: Kofa, la start-up ghanéenne, ambitionne de détrôner Spiro sur le marché togolais

Dans un mouvement audacieux, la start-up ghanéenne Kofa se prépare à conquérir le marché togolais de l’e-mobilité, jusqu’ici dominé par Spiro. Avec son expertise dans les batteries et les motos électriques, Kofa cherche à introduire ses solutions innovantes à Lomé, la capitale togolaise.

Fondée en 2021, Kofa a rapidement marqué son territoire au Ghana grâce à ses motos électriques équipées du système de batteries interchangeables Kore2. Cette technologie offre une autonomie impressionnante de plus de 100 km, dépassant de loin les solutions concurrentes.

Contrairement à d’autres acteurs qui se contentent d’importer des véhicules électriques prêts à l’emploi, Kofa se distingue par son approche axée sur la création d’un écosystème complet. Elle investit dans l’infrastructure de charge et propose des solutions de batteries efficaces, adaptées aux besoins variés des utilisateurs.

« Notre force réside dans notre capacité à fournir une énergie haute performance avec nos batteries, qui sont non seulement économiques mais aussi polyvalentes dans leurs applications », explique Erik Nygard, PDG de Kofa.

Pour conquérir le marché togolais, Kofa mise sur des partenariats stratégiques avec des leaders de l’industrie, tels que TAIL-G et MAX. Ces alliances renforceront sa présence et lui permettront de rivaliser efficacement avec Spiro, qui détient actuellement une part importante du marché togolais.

Avec l’arrivée de Kofa, le secteur de la mobilité électrique au Togo est sur le point de connaître une transformation majeure. Cette concurrence accrue devrait stimuler l’innovation et offrir aux consommateurs togolais un plus large éventail de choix en matière de véhicules électriques.

Selon le PDG de Kofa, le potentiel de croissance du marché de la mobilité électrique en Afrique de l’Ouest est immense. « Notre plus grand concurrent reste l’essence, mais nous sommes convaincus que notre approche durable et innovante nous permettra de prospérer », conclut-il.

Tonio AWOKOU

error: Alert: Content selection is disabled!!