Supposée mutinerie au Burkina Faso : l’État-major général des armées sort du silence

Alors que des rumeurs font état d’une supposée mutinerie au Burkina Faso, l’État-major général des armées brise le silence sur la question.

En effet, l’État-major général des armées du Burkina Faso a décidé de mettre fin aux allégations d’un supposé mouvement d’humeur qui aurait lieu dans des casernes militaires, depuis la semaine dernière.

Au détour d’un communiqué relayé par l’Agence d’information du Burkina (AIB), ce haut organisme de l’armée burkinabè a tenu à rassurer l’opinion nationale et internationale.

Dans ledit communiqué, l’État-major assure qu’il n’y a pas de mouvements d’humeur et encore moins de mutineries dans des casernes militaires du pays.

Selon l’institution, ces informations véhiculées par des « groupuscules mal intentionnés » sont infondées et mensongères.

« Depuis quelques temps, des rumeurs sur les réseaux sociaux font état de mouvements d’humeur et de mutineries dans certaines casernes militaires.

Ces informations infondées et mensongères sont l’œuvre d’individus et de groupuscules mal intentionnés, aux desseins funestes.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées rassure les vaillantes populations qu’il n’en est rien.

Ces allégations visent à semer le doute, à créer la psychose dans l’opinion publique, et à démoraliser les troupes fortement engagées dans le combat de libération de notre peuple.

Les forces combattantes restent, pour leur part, focalisées sur les opérations de reconquête du territoire.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées remercie le peuple burkinabè pour son soutien constant.

Il appelle les citoyens à vaquer à leurs occupations en toute quiétude et à toujours faire confiance aux FDS et aux VDP, qui veillent chaque jour à leur sécurité.
Ensemble nous vaincrons », relate un communiqué de l’État-major des Armées, rapporté par l’Agence d’information du Burkina.

error: Alert: Content selection is disabled!!