Niger : les États-Unis d’accord avec le pays pour un montant de 500 millions de dollars à…

Le Niger et les Etats-Unis ont clairement eu des embrouilles ces dernières semaines sur l’accord militaire qui liait les deux pays.

Selon le Premier ministre nigérien, Ali Mahaman Lamine Zeine, si son pays a décidé de dénoncer l’accord le liant à l’armée américaine, c’est à cause de certaines menaces proférées par les dirigeants américains.

Le 15 mars 2024, une délégation américaine conduite par la secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires africaines, Molly Phee avait rendu visite aux autorités nigériennes.

Cette dernière aurait lors de cette visite menacer le Niger de sanctions s’il vendait de l’uranium à l’Iran, un pays qui multiplie les actions pour la fabrication de son arme nucléaire.

La menace proférée par les Etats-Unis ont irrité au très haut point les dirigeants nigériens qu’ils ont dès le lendemain décider de dénoncer l’accord militaire qui liait les deux pays depuis des années.

Ainsi, il a été demandé aux soldats américains présents sur le territoire depuis 12 ans déjà de quitter le pays. Ils sont en effet au nombre d’un millier.

Il faut noter que même s’il y a eu cette mésentente médiatique entre les deux pays surtout sur le plan militaire, ils continuent de collaborer.

Un nouvel accord vient d’être trouvé entre le Niger et les Etats-Unis. Ces derniers vont allouer environ 500 millions de dollars à l’Etat nigérien.

Cette somme sera échelonnée sur trois années et s’inscrit dans le cadre de l’aide au développement selon le ministère nigérien des Affaires Etrangères.

Bien que les deux pays ont des divergences sur d’autres plans, cela n’empêche pas qu’ils trouvent des accord dans le cadre du développement.

error: Alert: Content selection is disabled!!